- L'auteur de "NOIR SILENCE. Qui arretera la Francafrique ? " poursuivi pour "dŽlit d'offense ˆ chef d'Etat Žtranger " !

FRANCE-AFRIQUE :BAS LES MASQUES !

Un appel de SURVIE pour la libertŽ d'expression, pour la vŽritŽ et la justice

Survie France, 57 Avenue du Maine, 75014 Paris. Tel. : 01.43.27.03.25 ; TŽlŽcopie : 01.43.20.55.58 >courriel : survie@globenet.org ; internet : http://www.globenet.org/survie

ENFIN, la vŽritable nature des relations franco-africaines appara”t au grand jour avec la multiplication d'arrestations, de perquisitions et d'instructions en cours : J.C. Mitterrand, Pasqua, Falcone, Marchiani, Elf...Depuis les indŽpendances, des politiques et industriels franais entretiennent des relations occultes et criminelles avec des chefs d'Etats africains qu'ils ont installŽs au pouvoir. En contrepartie, ces chefs d'Etats leur garantissent la mainmise sur les matires premires et le pŽtrole. Avec les consŽquences que l'on sait : guerre civile (Grands Lacs, Angola), gŽnocide (Rwanda), crimes contre l'humanitŽ (Congo-Brazzaville), paupŽrisation et endettement d'une bonne partie du continent.

Depuis 16 ans, l'association SURVIE interpelle nos dŽcideurs pour mettre fin aux dŽrives de l'aide et des relations franco-africaines. C'est pour en avoir fait Žtat dans son livre "Noir Silence" (Žd. Les Arnes), que le prŽsident de Survie, Franois-Xavier Verschave, est attaquŽ en justice par trois chefs d'Etat africains : Omar Bongo (Gabon), Idriss DŽby (Tchad) et Denis Sassou Nguesso (Congo-Brazzaville). Ils l'accusent "d'offense ˆ chef d'Etat Žtranger" (article 36 de la loi de 1881 sur la presse). Ce dŽlit est hŽritŽ du crime de lse-majestŽ, digne d'une monarchie. Cet archa•sme dans le code pŽnal franais offre donc ˆ des dictateurs une chance inou•e de museler la libertŽ d'opinion en France. En effet, contrairement aux plaintes pour diffamation, il n'est pas permis ˆ l'accusŽ d'apporter la preuve de ce qu'il avance et les autoritŽs franaises sollicitŽes par un chef d'Etat Žtranger ont obligation de saisir la justice franaise ! C'est pour protester contre l'existence de l'art. 36 dans le code pŽnal franais, pour dŽnoncer la collusion entre certains dŽcideurs franais et des dictateurs africains que : Survie appelle tous les citoyens ˆ manifester le samedi 24 fŽvrier 2001...

La France et le Rwanda :
pour un examen de conscience citoyen

La France "havre de quiétude"

pour des responsables du génocide rwandais ?